Au pays des porteurs de kilt

Elle ne porte pas de kilt, elle n’est pas avare et n’appartient à aucun clan. Fiona Macleod est pourtant bien née en Écosse mais ce qu’elle en a gardé, c’est un accent délicieux et la générosité des paysages qui habillent ses histoires. Des contes en forme d’invitation au voyage en Écosse, où, en plus des châteaux hantés, des êtres fantastiques, s’ajoute naturellement, l’histoire du benêt local, Daft Donald : celui à qui il manque des clous dans la tête. Et comme l’anglais est sa langue maternelle, Fiona Macleod en parsème discrètement ses récits, histoire d’approcher la langue d’Outre-manche avec simplicité et complicité !

♦  PRIX PLUME DE PAON
♥  COUP DE CŒUR CHARLES CROS

Effacer
Effacer
Effacer

J’avais envie d’offrir au public une sélection de contes écossais. Contes merveilleux, récits fantastiques, histoires d’animaux et légendes de nos paysages grandioses, comme les montagnes enchanteresses du clan Macleod sur l’île de Skye. Chaque fois que je raconte ces histoires, je me retrouve là bas, en écosse, je sens l’air mordant, je vois les sorbiers des oiseleurs, ces arbres plantés devant la maison pour chasser les esprits malfaisants, je marche de nouveau sur les sentiers longeant les lacs de montagne, je parcours les plages dorées des îles. Le plus merveilleux, c’est que le public embarque : on se retrouve tous alors autour d’une tasse de thé fumant ! Fiona Macleod

Sources : « La souris bilingue », entendu de Linda Bandelier, conteuse américaine habitant l’Écosse qui m’a dit l’avoir entendu en Nouvelle-Zélande. « Méfiez-vous de la parole », entendu en Écosse de Dolina Maclennan, conteuse gaélique (1940 – 2013). « Le petit doigt dans la serrure (The finger lock) », adapté de The cinderella story, Neil Philip, Penguin,1989, qui lui l’a pris de la revue Tocher, Édimbourg, 1971, d’après un enregistrement de Andra Stewart réalisé en 1955 par le collecteur Hamish Henderson. « La vieille femme et la bouteille de vinaigre », entendu en Écosse de Stanley Robertson, conteur et joueur de cornemuse des gens du voyage écossais. « Daft Donald », adapté de « Donald who was not wise », John Francis Campbell (1822 – 1885) West ighland tales, vol. 2, Birlinn, 1994. « The smart cat », l’ai-je entendu ? L’ai-je inventé un jour de grande pluie ? Il y a tant de variantes dans les contes sur l’importance de parler des langues étrangères que ma mémoire ici fait défaut !

La conteuse a choisi six «contes merveilleux, récits fantastiques, histoires d’animaux et légendes de nos paysages grandioses, comme les montagnes enchanteresses du clan MacLeod sur l’île de Skye». On y croise Charly, le garçon de ferme, qui voulait jouer de la cornemuse ; une vieille femme qui habite dans une bouteille de vinaigre; Daft Donald, la version locale de l’idiot du village, celui à qui il manque des clous dans la tête et, cerise sur le gâteau (ou le pudding), une souris bilingue et des saumons aux pouvoirs magiques. Une belle invitation au voyage en terre écossaise, histoire de «se retrouver tous autour d’une tasse de thé fumant». Avec, en prime, quelques passages dans la langue de Shakespeare.
Le Monde.fr

Fiona MacLeod, conteuse écossaise de renom, offre une incroyable prestation orale. Ceux qui sont sensibles à la mélodie des langues britanniques succomberont à son accent. Six contes traditionnels choisis avec soin font ici la part belle aux histoires drôles, fantastiques, toutes délicieusement absurdes.
Salon du livre et de la presse jeunesse

« Méfiez-vous de la parole » disent les Ecossais ! Pas étonnant alors que la conteuse Fiona Macleod à la voix profonde et au délicieux accent nous régale de croustillants contes à l’humour très british et dresse une galerie de portraits hauts en couleur ! Comme celui de Charly, le petit garçon de ferme qui depuis toujours souhaitait jouer de la cornemuse, ou celui de la vieille femme aigre « qui habitait dans une bouteille de vinaigre ». Des histoires extraordinaires où les saumons chantent et ont des pouvoirs magiques, où un cheval peut être religieux et où les souris sont bilingues ! Des mots généreux qui font voir la vie du bon côté sur fond de musique traditionnelle et découvrir le secret pour bien jouer de la cornemuse : the finger lock !
Académie Charles Cros

de Fiona Macleod musique Camille Raibaud, Mickaël Cozien, Bruno Maurice illustration Vanessa Hié I collection Contes d’auteurs I format Livre audio 1CD, 140 x 125 mm I durée 56 mn I langue Français
Support CD 17 € I Téléchargement 7,99 €

Référence : ODL724 – EAN & ISBN 9782917333464

Vous aimerez peut-être aussi…

7,9917,00 TTC
9,9921,00 TTC
7,9917,00 TTC