Bergères et autres histoires fantastiques des Alpes

Bienvenue dans l’univers étrange des êtres fantastiques des Alpes. Élisabeth Calandry s’empare avec bonheur de ces récits traditionnels à la fois drôles et délicieusement inquiétants. De contes merveilleux en randonnée ludique, en compagnie de Nathalie Berbaum, la conteuse nous transporte avec humour et malice au coeur de sa montagne : celle des contes et légendes de Charles Joisten.

Effacer
Effacer
Effacer

Les bergères, vous les connaissez, ce sont toutes ces filles qui n’ont pas peur du loup et qu’un berger attend quelque part. Et si c’est le violon qui montre le chemin, c’est parce que depuis des siècles, il demeure, avec la malice, la meilleure arme pour se défendre des bêtes sauvages.

Depuis que je suis conteuse, j’explore des continents fabuleux, celui des répertoires populaires que nous ont rendus accessibles Charles et Alice Joisten, Georges Sand, Anatole Le Braz, Paul Delarue et Marie Louise Ténèze, pour ne parler que de ceux qui me sont les plus familiers.

Jouer avec les points de vue quand je raconte un récit multi-centenaire, voir millénaire, est une gourmandise ! Je rêve, je me promène sur les lieux du récit, j’adapte, je croise les motifs et les paysages et je me laisse adopter. Alors quand il s’agit de raconter le pays où je vis, les montagnes du Dauphiné et de la Savoie, les légendes et les contes font autour de moi une ronde fantastique et malicieuse.
Les fées ne sont pas mièvres, les métamorphoses sont presque ordinaires, les princesses sont bergères et dégourdies : elles n’ont besoin de personne pour échapper au loup. Élisabeth Calandry

Le conte offre un espace d’exploration multiple des sons, ceux qui donnent de la matière au verbe qui se trouve à son tour transformé à leur contact. La musique propose un autre regard sur un même voyage et le violon retrouve sa fonction de compagnon des sortilèges de la vie quotidienne. Nathalie Berbaum

Sources : Marthe (2, 7, 11 & 15) a été collecté dans le Trièves. La barrette de ma grand-mère est une création de Nathalie Berbaum. Tous les autres récits sont de libres adaptations par Élisabeth Calandry de quelques uns des contes et légendes collectés par Charles Joisten entre 1950 et 1975. Les récits qui les ont inspirés se trouvent dans les ouvrages suivants : Contes populaires du Dauphiné, tome 2, Charles Joisten, 1992 Glénat. Contes populaires de Savoie, Charles et Alice Joisten, 1999 A Die. êtres fantastiques des Alpes, Alice Joisten et Christian Abry, 1995 Editions Entente.

Ces contes traditionnels proviennent d’un collectage entrepris dans le Massif Alpin au milieu du 20ème siècle. Ils se montrent aussi variés que remarquablement écrits, conservant une sorte « d’oralité dans l’écriture » : contes à épreuves, contes randonnées, contes d’animaux,… On y trouve histoires malicieuses ou contes inquiétants, dans lesquels la montagne est omniprésente. Leur enchaînement est soigneusement conçu grâce aux ponctuations musicales, au violon et aux bruitages de Nathalie Berbaum. La conteuse a un débit sobre, adapté aux différents types de contes, jouant sur les rythmes selon les histoires : randonnées scandées (J’ai perdu ma barrette), conte slamé (La barrette de ma Grand-Mère)… Une très belle découverte !
L’heure joyeuse

de Élisabeth Calandry musique Nathalie Berbaum illustration Valérie Dumas I collection Contes d’auteurs I format Livre audio 1CD, 140 x 190 mm I durée 50 mn I langue Français
Support CD + Téléchargement 17 € I Téléchargement 7,99 €

Référence : ODL912 – EAN & ISBN 9782376110088

Vous aimerez peut-être aussi…

7,9917,00 TTC
7,9917,00 TTC